Compagnie Le dithyrambe Créée en 2000 par Catherine Vallon, la compagnie n’a jamais cessé d’explorer et d’expérimenter un théâtre des forces élémentaires. Ses créations sont issues d’un atelier de recherche permanente qui met en jeu un corps collectif comme ensemble de singularités. Le travail de la compagnie se situe entre le théâtre et la danse et les arts de la rue comme forme transdisciplinaire. Il s’affirme aujourd’hui comme l’élaboration d’un nouveau burlesque engagé. La pratique du théâtre en psychiatrie par Catherine Vallon l’amène à penser le travail de la compagnie en lien et avec la folie comme préalables à la création d’un théâtre écosophique. Cette orientation se constitue autour de la question de la subjectivité, du singulier et du minoritaire et s’inscrit dans une démarche de poétisation des corps et des espaces.  

 

Créations et résidences

La Compagnie a jusqu’ici mené son travail de création au cours d’une itinérance dans des lieux de fabrique et de diffusions multiples, en Île-de-France et en régions. 

Le genévrier - Contes de Grimm - spectacle nomade. Le spectacle est joué au Théâtre Gérard Philipe (Saint Denis), à Sevran (Seine-Saint-Denis) et dans les villages du Beauvaisis (2001-2002).

La princesse morte, d’Alexandre Pouchkine -Théâtre Dunois (Paris), décembre 2006. Festival Cornegidouille, printemps 2008. Tournée dans les villages du 04.

Résidence à La métive (Creuse) – 2004.

Résidence à l’Anis Gras (Arcueil) – 2005. Création de L’errant des rangs

La Grande halle de la Villette, novembre 2006 : L’errant des rangs, éloge de notre insoumission.

Des rangées - septembre 2006 et octobre 2007 au Théâtre de l’Echangeur (Bagnolet).

Résidence au Théâtre de l’Institut psychiatrique Marcel Rivière – 2009.

Résidence au Théâtre du Hublot à Colombes – 2010. Création de : Dépassions, la course des perdus d’après Andromaque de Jean Racine.

Réalisation d’un court métrage : Des errances à Doel – 2011.

Réalisation d’un film : Un petit peuple qui va là-bas – 2015 - 2018. Film réalisé avec les patients-acteurs de la clinique de La Borde. 

Actuellement et depuis 2016 la compagnie à Corpus Fabrique (collectif d’artistes) en résidence à l’hôpital de Ville-Evrard.

Création de Makina dédramakina – 2017, de Burleskas – 2018, de Makina Saccada 2019

Performances dans les lieux publics 2019

Angèle Catherine Vallon J’ai rencontré Jean Oury. Et Claude Régy et aussi Françoise Merle et Marc François.

J’ai travaillé avec Bruno Meyssat. J’aimerais rencontrer Maguy Marin. 

Expériences notables : À Paris, en 1993, 47 rue de la Roquette, j’ai créé mon premier spectacle : Par moi et par voi d’après les correspondances d’Antonin Artaud.

À Beyrouth et à Alep, en 2001 j’ai joué dans Pièces courtes de Samuel Beckett, mise en scène de Bruno Meyssat.

À l’Anis Gras (Arcueil) en 2006 j’ai créé L’errant des rangs et Des rangées, premières grammaires de la machine burlesque. À Doel, j’ai réalisé un film: Des errances à Doel.

À la clinique de La Borde, invitée par Jean Oury, j’ai animé l’atelier théâtre et mis en scène des spectacles de 2007 à 2015. À l’issue de cette aventure j’ai réalisé avec les acteurs patients de l’atelier : Un petit peuple qui va là-bas.

Actuellement: En résidence d’artistes à Corpus fabrique – Hôpital de Ville-Evrard depuis 2016. 

Mon rêve le plus fou: Inventer la machine de la 5e dimension à explorer le temps.

Agathe Paysant J'ai rencontré Marie-José Malis, Claude Buchvald, Lazare et Joelle Léandre.
J'ai travaillé avec Marcus Borja, Bouchra Ouizguen, Malte Schwind, Johana Giacardi, et Liv Schulman. Je voudrais travailler avec Francois Cervantès, Pascal Kirsch, Yann Gonzalez, Christoph Marthaler et Marie-José Malis.
Expériences notables : A 16 ans, me gorger d'une mise en scène d'Orgie, de Pasolini. Servir le monologue de "la Ravie" (Violences, Didier-Georges Gabilly). Lors de deux stages menés par Dieudonné Niangouna, écrire, assister au jaillissement de l'écriture, chez les autres comme chez moi.
Actuellement : Je joue dans "Trust/Shakespeare/Allelujah", une pièce écrite et mise en scène par Dieudonné Niangouna. Je suis en répétitions sur "le Soulier de Satin" de Claudel. Je fais partie d'un studio de recherche sur l'art de l'acteur au sein du Théatre de la Commune. Je joue les Makina Burlesca, donne des ateliers de théatre au lycée et m'attelle à mes propres travaux de mise en scène.
Reve le plus fou : Donner réalité "aux feux nouveaux, aux couleurs jamais vues, aux mille phantasmes impondérables." (La Jolie Rousse, Apollinaire).

Alban Gérôme J’ai rencontré Régis Vaillant, Tsai Ming-Liang, François Tanguy,

Joël Pommerat, Julie Deliquet. 

J’ai travaillé avec Jean-Michel Rabeux / Emmanuelle Cordoliani / Catherine Vallon / Pascale Nandillon.

J’aimerais rencontrer ou travailler ou danser avec : mon être profond.

Expériences notables: La nuit des fous, en tournée avec J M Rabeux / Funny Birds avec Lucie Valon, en tournée et au TCI / Peer Gynt à l’opéra de Dijon avec Emmanuelle Cordoliani 

Actuellement: Makina Burleska de Catherine Vallon all over l’Ile de France. 

Rêve le plus fou : avoir un fou rire avec des ami(e)s au moins une fois par semaine.

Aliénor de Mezamat J’ai rencontré Claude Régy, Jean Paul Civeyrac et Frédéric Fisbach.

J’ai travaillé avec Pascale Nandillon, Clyde Chabot, Urszula Mikos, Judith Cahen.

Je voudrais travailler avec Tsai Ming Liang, Marie-José Malis et Jean-Baptiste Sastre.

Expériences notables : Jouer Médée dans les différentes variations scéniques du Médée (s) de Clyde Chabot, en France de 2007 à 2010, et à Taipei en 2013. Jouer Rhoda dans Les Vagues de Virginia Woolf mis en scène par Pascale Nandillon et Frédéric Tétart en 2015/2016. Mettre en scène Jeanne,création in Situ pour une cinquantaine de représentations entre 2007 et 2012. Penser pendant des heures au passé et au futur sur une chaise au Palais de Tokyo / au Musée d'Art moderne pour une performance de Jonathan Monk.

Actuellement : Répète une pièce de Claudel. Ecris un film documentaire. Joue dans des films de fiction.

Rêve le plus fou : Saisir toutes les strates du réel en une fois.

Cynthia Gromy J’ai rencontré: Fantazio, Jean Oury, José Montalvo et Eric Ruff.

J’ai travaillé avec Tino Seghal et Garik Viepchkovski.

J’aimerais travailler avec Rosie Volt, Yoshi Oida et Léonard Klein. 

Expériences notables : Une gestation de 9 mois dans l'école théâtrale russe de Minsk.

Actuellement: Je travaille dans l'immersif et poétique Théâtre Magique de Melina Despretz, dans l'époustouflante Makina burleska de Catherine Vallon.

Rêve le plus fou - en devenir : rencontrer la liberté, partager un repas avec elle et chanter. Ou braquer une banque..

Françoise Feraud J’ai rencontré et travaillé avec Didier G.Gabily, Alain Béhar, Deborah Hay.

Expériences notables: Les cercueils de zincEnfonçures, Gibiers du temps de Gabily, 

Sérénité des impasses et Manège d'Alain Béhar.

I think not chorégraphie de Deborah Hay

Boum Bodum mise en scène, chorégraphie et interprétation de Françoise Feraud.

Performances et recherche avec les chorégraphes de la post modern dance : Simone Forti, Lisa Nelson, Deborah Hay, les danseurs de Trisha Brown ...

Rêve le plus fou: Aller cueillir des champignons avec John Cage.

Jules Lanzaro J’ai rencontré Juliette Binoche, Stanislas Nordey, Jean François Sivadier, Safy Nebbou.

J'ai étudié et travaillé avec Susan Batson, Séverine Batier.

J'aimerais travailler avec Marie-José Malis, les Chiens de Navarre.

Actuellement dans un processus d'écriture de scénario.

Mon rêve le plus fou, devenir une star à Bollywood.

Marc Bertin J’ai rencontré D.G.Gabily dans le cadre de l'atelier du groupe Tchang,

J'ai travaillé avec le collectif du théâtre des lucioles (Elise Vigier, Pierre Maillet, Marcial di Fonzo Bo, Laurent Javaloyes) avec Les endimanchés (Alexis Forestier, Cécile Saint Paul), Guillermo Pisani, Régis Hébette, Jean-François Sivadier, Denis Lebert, Thierry Roisin.

Expériences notables : Danton mis en scène par J.F Sivadier au Festival d’Avignon,

Flash crash et heat  d'après la trilogie de Morrissey mis en scène de Pierre Maillet,

Sunday clothes création-concert des endimanchés (Alexis Forestier, Cécile Saint Paul), Une femme mis en scène de Martial di fonzo Bo au Théâtre de la Colline. Kafka dans les villes mis en scène Elise Vigier et Fréd Lollie.

Actuellement : Je joue dans J'ai un nouveau projet écrit et mis en scène par Guillermo Pisani. Avec qui j’aimerais travailler : j'aime plutôt les travaux collectifs et de longue haleine. Avec Joël Pommerat.

Rêve le plus fou: Aimer à perdre la raison.

Ugo Vouaux-Massel J’ai rencontré Camille Boitel et Kaori Ito.

J’ai travaillé avec Hong Sang Soo, Stéphane Demoustier et j’aimerais travailler avec Aldo Thomas.

J'ai joué avec Merlin Hong dans sa mise en scène, Angles morts.

Rêve le plus fou - en devenir : jouer de l'accordéon suspendu dans les airs.

Philippe Allée J’ai rencontré Carlo Maria Giulini, Alice Animal, Sir Georg Solti et Nana Benamer

J’ai travaillé avec Catherine Vallon mais pas que!

J’aimerais rencontrer trop de gens super, comment faire…?

Expériences notables : Transmettre jours après jours, années après années sans se lasser jamais!

À la clinique de La Borde, création de L’Opéra de quatre sous, de B. Brecht mis en scène par Alexis Forestier.

À Doel j’ai fait la musique d’un film : Des errances à Doel et à La Borde j’ai aussi composé la musique de Un petit peuple qui va là-bas. (2015)

Actuellement: En train d’écrire une partition comme d’habitude…

Mon rêve le plus fou : Jouer comme un fou avec Momo Loulou et Cloclo pour l’éternité plus un jour.

Nicolas Thevenot J’ai rencontré, oh yeah, Thomas Richards et le Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards, François Tanguy à la Fonderie, Bertrand Tavernier au ciné-club, et Raymond Depardon chez lui. J’ai travaillé avec Pascale Nandillon et Frédéric Tétart, avec Pascal Kirsch, avec mon grand-père et ma grand-mère, avec un Indien et j’aimerais travailler avec François-Michel Pesenti.

J’ai joué dans Les Vagues de V. Woolf, mis en scène par Pascale Nandillon et Frédéric Tétart, Variations sur la mort de J. Fosse, La Pluie d’été de M. Duras, dans des mises en scène de Pascale Nandillon.

Actuellement, critique pour Un fauteuil pour l’orchestre et pensionnaire à la résidence artistique Corpus Fabrique de Ville-Evrard.

Mon rêve le plus fou : jouer dans un film de Tarkovsky.